7 légumes perpétuels ou vivace pour potager durable

7 légumes perpétuels ou vivace pour potager durable

Les légumes perpétuels sont parfois appelés légumes vivaces qui sont cultivés une fois pour toutes et reviennent chaque année avec la même constance, sans aucun effort. C’est ce que nous appelons la vie simple ! Si vous voulez avoir un potager bio durable, nous vous proposons de découvrir les sept meilleures plantes vivaces à cultiver. 

Les légumes vivaces suivants peuvent réduire le temps que vous passez à vous en occuper. Une fois que vous aurez commencé à les planter, ils poussent d’eux-mêmes chaque année. Ils nécessitent généralement moins d’irrigation que d’autres variétés, car leur système racinaire est mieux établi et certains forment de belles grappes, qui empêchent naturellement la croissance des mauvaises herbes. Si vous paillez également la zone, le désherbage devient une chose qui n’existe plus.

Légumes vivaces faciles à planter dans un jardin biologique

De plus, la majorité des plantes vivaces présentées dans cet article résistent mieux aux maladies et aux parasites que d’autres, comme les poireaux perpétuels qui ne sont pas affectés par les vers qui se nourrissent de poireaux. Elles ne nécessitent pas un endroit exclusif dans le jardin. Ils peuvent être plantés au centre ou au milieu de vos massifs avec quelques fleurs ou légumes traditionnels dans le jardin, sur la terrasse, sur votre balcon. Cueillir quelque chose sur le moment pour créer une tarte aux légumes ou un gratin, ou une sauce… c’est la raison pour laquelle nous plantons notre potager. Ces légumes un peu particuliers peuvent être utilisés dans toutes ces recettes, et sans modération.

7 exemples de légumes vivaces qui conviennent à la consommation quotidienne.

Chénopode blanc (Chenopodium bonus-henricus)

Chénopode perpétuel

Une plante vivace qui vous fournira une récolte abondante.

Il s’agit de l’épinard vivace, qui est celui qui est utilisé par les Hautes-Alpes pour créer les fameuses « oreilles d’ane », une sorte de gratin qui est fait avec de la pâte à crêpes ou à pâtes.

chenopode-blanc
Chénopode blanc

Culture des épinards

Planter en pot entre mars et avril. Repiquez au stade de 2 à 4 feuilles. Puis plantez en mai à l’ombre ou à la mi-ombre dans un sol frais, profond et fertile. Veillez à laisser 40 cm entre chaque plant. Il disparaît en hiver, mais on le retrouve au printemps.

Récolte des épinards

Coupez les premières feuilles de l’automne, car vous devrez les cuisiner dans un plat d’épinards. Les tiges florales peuvent être consommées comme des asperges.

Cardon (Cynara cardunculus)

Cardons perpétuels

Cardon (Cynara cardunculus)
Cardons perpétuels

Ces friandises ne manqueront pas de vous séduire par leur bel aspect.

Le cardon est une sorte de cousin de l’artichaut. On le consomme surtout sous forme de côtes de feuilles, après les avoir blanchies dans l’obscurité. Il existe des variétés qui n’ont pas d’épines, plus faciles à cueillir. Elles sont cuisinées en gratin, servies avec une sauce blanche. Les têtes peuvent aussi être consommées comme de petits artichauts.

Culture

Semer en avril. Repiquez en mai vers le stade de 3-4 feuilles dans des sols profonds et riches en matière organique, avec une hauteur de 1 m par rang et 1,5 mètre entre les rangs. Attention, lorsqu’ils atteignent l’âge adulte, ils mesurent entre 1,5 et 2 mètres de haut !

Quelle est la meilleure période pour récolter le cardon ?

La première récolte a lieu cinq à sept mois après le semis, généralement vers le mois de septembre. Redressez la plante puis fixez le feuillage (vous pouvez les envelopper dans du papier journal ou dans un grand sac en papier comme le sac poubelle vert) et éparpillez-les sur 30 centimètres. Paillez vos cardons. Après 15 jours, vous pouvez couper les feuilles en fonction des besoins.

Comment cultiver le poireau vivace (Allium porrum var. ampeloprasum) ?

poireaux-perpetuel
poireau vivace

Nous avons choisi cette plante en raison de sa fidélité. avons choisi cette plante en raison de sa fidélité.

C’est un poireau plus petit et plus fin (les dimensions du petit doigt) par opposition au grand poireau traditionnel. Il se forme au fil du temps une touffe allongée de délicieuses feuilles. Il se cuisine de la même manière que le poireau traditionnel.

Culture des poireaux

Plantez des bulbilles qui fleurissent de la mi-août à la fin septembre et qui produisent des feuilles de septembre à juin. Ensuite, le poireau perd son feuillage et entre en période de dormance. Il est bon de biner et de buter la plante au moins deux fois dans l’année. Les bulbilles sont souvent minuscules et serrées. Retirez-les de leur bulbe parent et plantez-les plus loin.

Récolte des poireaux

La première récolte a lieu trois mois après la plantation. L’année suivante, la récolte commence en septembre et se poursuit jusqu’en juin. Au besoin, coupez les feuilles juste en dessous des gousses. Si vous les laissez dans le sol, de nouvelles pousses vont pousser. Les feuilles repousseront après chaque récolte.

4 salades que vous pouvez déguster feuille à feuille

A côté du légume le plus basique, nous avons également des légumes à consommer feuille par feuille. Comme lorsqu’ils sont cueillis pour être cuisinés en salade, afin de profiter au maximum de leur goût et de leurs nutriments.

Une plante odorante à feuilles persistantes Le Basilic (Ocimum kilimandscharicum)

Les fleurs du basilic vivace

basilic-vivace
basilic vivace

L’arôme de cette plante vous charmera.

Le basilic est généralement une plante annuelle. Cependant, il s’agit en fait d’une toute petite plante que l’on hiverne à l’abri du gel comme l’un des arbres à oranger.

Culture

Cette jolie plante ligneuse aux fleurs violettes et aux feuilles d’un vert profond est originaire d’Afrique de l’Est. Lorsque les températures descendent en dessous de -5 degrés Celsius, la plante meurt. Cependant, vous pouvez cultiver la plante dans des pots, puis la rentrer comme un oranger dans une serre extérieure froide à partir d’octobre. Plantez votre plante au soleil dans un sol riche et bien drainé. Taillez pour que la plante développe ses branches.

Récolte

Vous pouvez cueillir les feuilles tout au long de l’année. Elles ont un goût poivré et légèrement mentholé qui peut donner du goût aux salades et aux poissons.

Tétragone cornue (Tetragonia tetragonoides)

Tétragone cornue (Tetragonia tetragonoides)
tétragone cornu

Tétragone perpétuelle

La tétragone et son caractère unique se retrouvent dans les légumes de votre jardin.

L’épinard de Nouvelle-Zélande, qui se consomme cru, en salade, et cuit de la même manière que les épinards. Alors que la plante est vivace dans son pays d’origine, elle est cultivée en Nouvelle-Zélande sous la forme d’une annuelle. Cependant, elle y est digne de sa place car elle se régénère toute seule.

La culture des épinards

La première fois que vous plantez des graines, c’est en avril, pour les gobelets, vous les planterez plus tard, en mai. Plantez au soleil dans un sol fertile et frais. Il peut remplacer avantageusement les épinards dans les climats chauds, car les graines d’épinards germent rapidement.

Récolte des épinards

Tout au long de l’été, récoltez selon vos envies et vos besoins. Si vous avez un excédent de feuilles en fin de saison, congelez-les de la même manière que pour les épinards.

Oignon rocambole (Allium cepa var. viviparum)

Oignon rocambole perpétuel

Oignon rocambole

Cet oignon est réputé pour son caractère unique.

Cet oignon si fascinant produit, en plus de ses bulbes qui poussent sous terre, de minuscules bulbilles au goût délicieux d’échalote au sommet des tiges florales. Il est souvent difficile de le définir car il porte de nombreux noms, ce qui signifie qu’il est difficile de le catégoriser de quelque manière que ce soit. On l’appelle souvent oignon perpétuel, oignon de Catawissa, oignon de printemps de Catawissa, oignon d’Égypte, ail bulbeux, ail d’Espagne, échalote d’Espagne et rocambole… Il existe également un ail rocambole (Allium sativum Variant. ophioscorodon) qui peut aussi être vivace, ce qui ajoute un élément de confusion.

Culture

Au printemps, plantez dans un sol sablonneux, frais et au soleil. L’excès d’eau la fait brunir. Elle commence à jaunir suite au développement des bulbilles mais elle reprendra son cours normal de développement par la suite. De nouvelles pousses germeront au pied de la plante, ou bien les bulbilles tombées sur la terre seront ensuite replantées.

Récolte

Les premières récoltes ont lieu au cours de l’été suivant, puis pendant de nombreuses années. La plante entière est consommée : les bulbes des tiges, les jeunes feuilles et les oignons souterrains. Les bulbilles de la variété aérienne peuvent être conservées dans un endroit frais et sec en hiver.

Roquette vivace (Diplotaxis tenuifolia)

Roquette vivace

Roquette vivace
Roquette vivace

La particularité de cette plante vivace est sa facilité de culture.

Une autre plante préférée des permaculteurs, car elle peut produire beaucoup de nourriture sans avoir besoin de faire grand-chose. Les feuilles sont plus effilées que celles de la roquette annuelle. De plus, sa saveur est plus forte et plus piquante, mais elle est utilisée de la même façon.

Culture

Au printemps, plantez-la dans un sol bien drainé mais pas trop humide (sinon elle produira des feuilles amères et difficiles à manger) Si vous la plantez en plein soleil ou à mi-ombre. Elle est résistante au froid et peut être cultivée en extérieur pendant l’hiver. Faites attention aux limaces ainsi qu’aux escargots qui adorent cette plante.

Récolte

Choisissez les feuilles (de préférence jeunes) au moment où vous en aurez besoin. N’attendez pas trop longtemps car elles perdront leur goût dans les 24 heures.

Un autre légume vivace :

  • Le chou endurant de Daubenton
  • Oseille épinard
  • Ail rocambole
  • Ail des ours
  • Cive de Saint-Jacques
  • Livèche
  • Rhubarbe à côtes
  • Glycine tubéreuse

La préparation du sol est la clé du succès

Les plantes vivaces resteront longtemps à leur place, c’est pourquoi il est essentiel de leur construire un foyer chaleureux et accueillant. A l’automne, tondez la pelouse si elle est herbeuse, puis ameublissez le sol à l’aide de pistolets à graisse et posez ensuite du papier brun en surface (il noiera les mauvaises herbes). Ensuite, étalez plusieurs couches de compost semi-mûr par-dessus, en intercalant des feuilles mortes. Au printemps, vous pourrez profiter d’un sol dense et grumeleux. Ratissez-la pour la lisser et la débarrasser des dernières saletés. Vous êtes prêt !

Share this post

Post Comment