Quelle est l’importance de l’eau et de l’irrigation dans la floriculture ?

Quelle est l’importance de l’eau et de l’irrigation dans la floriculture ?

L’eau est un élément essentiel pour la croissance et la survie des plantes en général, et cela est particulièrement vrai en floriculture. L’irrigation et l’apport régulier d’eau aux plantes sont donc cruciaux pour maintenir une production florale de qualité. Il est également important d’employer les bonnes techniques pour une bonne irrigation. Dans cet article, nous allons explorer l’importance de l’eau et de l’irrigation dans la floriculture.

Sommaire

Qu’est-ce que la floriculture ?

La floriculture est une branche de l’horticulture qui se concentre sur la production de plantes ornementales à fleurs, telles que les roses, les orchidées, les chrysanthèmes, les lys, les tulipes, les jonquilles, les dahlias, etc. Les plantes produites en floriculture sont souvent cultivées pour être utilisées dans les arrangements floraux, les décorations intérieures, les jardins publics, les espaces verts urbains, les mariages, les funérailles, les événements spéciaux et autres utilisations décoratives. L’irrigation dans la floriculture est très importante afin d’assurer une production florale de bonne qualité.

Quels sont les types d’irrigation en floriculture ?

Il existe différents types d’irrigation en floriculture, mais les principaux sont :

  • l’irrigation de surface ;
  • l’irrigation sur roues ;
  • l’irrigation à pivot central ;
  • l’irrigation localisée.

Dans l’irrigation de surface, l’eau coule dans une ou plusieurs tranchées aménagées pour assurer une humification par infiltration des zones traversées. Le système de l’irrigation sur roues est doté de roues d’une taille de 1,5 m de diamètre chacune. Celui-ci dispose de pulvérisateurs qui sont alimentés par un tuyau.

L’irrigation à pivot central est un système circulaire alimenté en eau depuis son axe central. Ce dernier dispose d’un pulvérisateur qui bouge en fonction d’un schéma prédéfini. Quant à l’irrigation localisée, il s’agit d’une méthode dite goutte à goutte. Ici, la distribution de l’eau se fait à basse pression par un système de canaux.

LIRE AUSSI  Comment et quand semer les épinards ?

Comment appliquer les solutions de l’irrigation dans la floriculture ?

Il est possible d’adapter les solutions de l’irrigation en fonction des besoins de chaque floriculteur. Il est conseillé de faire appel à des professionnels ayant les bonnes compétences dans ce type d’installations pour qu’ils puissent analyser les champs irrigables et vous proposer les meilleures solutions.

En faisant cette évaluation, les professionnels pourront également vous aider à choisir les équipements qu’il vous faut, selon les possibilités et les besoins. Cela permet un gain de temps, une optimisation d’arrosage et une économie d’eau.

irrigation-floriculture

Aussi, lorsque l’irrigation est intelligente, en plus de favoriser la production d’une eau complètement adaptée aux cultures, elle permet de mettre en place un système de recyclage des eaux usées. Quand l’eau est bien adaptée, elle donne une meilleure croissance des plants.

Par ailleurs, le recyclage de l’eau en floriculture nécessite l’utilisation de différents équipements, tels que des filtres multimédias, des sacs et des cartouches de filtration. La désalinisation de l’eau se fait grâce à l’utilisation de nano-filtres et d’osmose inverse. Les impuretés peuvent aussi être éliminées par radiation UV. Ainsi, les professionnels doivent choisir les systèmes les plus adaptés pour les horticulteurs, en fonction de leurs besoins.

Quels sont les avantages de l’irrigation dans la floriculture ?

En floriculture, l’irrigation est un moyen indispensable pour augmenter les rendements agricoles dans de nombreuses régions du monde, en particulier là où les précipitations sont insuffisantes. Ce n’est pas seulement une source d’eau pour les cultures, l’irrigation est également considérée comme un ensemble d’actions de développement intégré des milieux agricole et rural. Ces procédés doivent se traduire par l’amélioration du niveau de vie de l’agriculteur, la préservation du milieu et une économie d’eau et d’énergie.

LIRE AUSSI  Comment entretenir son jardin potager bio ?

Depuis les années 1960, l’irrigation a contribué à l’augmentation de la production alimentaire globale dans les pays en voie de développement. Cela a favorisé l’élévation du niveau de vie et les progrès de la diététique. En outre, l’irrigation a permis à des régions ou des pays de se spécialiser dans les productions pour lesquelles la demande était en augmentation.

L’irrigation bien maîtrisée est un rempart utilisé de longue date pour endiguer la sous-alimentation et renforcer la sécurité alimentaire des sociétés. Elle a contribué de manière significative à l’accroissement de la production agricole dans de nombreuses régions du monde, en particulier en Asie, en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

L’utilisation de l’irrigation permet d’augmenter la superficie des terres cultivées, d’améliorer les rendements, d’obtenir des récoltes multiples dans certaines zones et de stabiliser la production en se libérant des variations climatiques. En résumé, l’irrigation présente de nombreux avantages pour l’agriculture et la sécurité alimentaire dans le monde.

Toutefois, l’irrigation présente quelques inconvénients. En effet, celle-ci consomme beaucoup d’eau et peut accélérer la désertification de certaines régions. L’agriculture irriguée connaît de nouveaux problèmes, tels que la salinisation des sols et l’érosion due au ruissellement de l’eau. L’irrigation est l’activité qui consomme le plus d’eau et nécessite des quantités d’eau importantes pour compenser les pertes des plantes et des sols.

Share this post

Post Comment