Comment connaître l’état de fonctionnement de mon panneau solaire ?

Comment connaître l’état de fonctionnement de mon panneau solaire ?

Vérifier le bon fonctionnement de votre panneau solaire

La première étape est de vérifier le « principe d’installation et de fonctionnement ». « principe d’installation et de fonctionnement » pour comprendre et tester le système.

La plupart du temps, de petits détails non soignés lors de l’installation peuvent être à l’origine du problème.

Vérifiez l’état général du verre de la face avant

 Il n’y a pas de fissures, d’impacts ou de points chauds sur la soudure (taches brunes). Si le panneau présente l’un de ces problèmes et est endommagé, il doit être remplacé.

  • Impacts de grêle sur le panneau solaire
  • Point chaud dû à une soudure défectueuse
  • Point chaud dû à une soudure défectueuse

Examinez l’état du revêtement au dos appelé « Tedlar » (Fluorure de polyvinyle) 

Il ne doit pas y avoir de trous ou de rayures. Si son étanchéité n’est pas satisfaisante, les soudures des cellules vont s’oxyder, et créer des points chauds.

Le point chaud et l’oxydation font tous deux partie de la soudure des cellules photovoltaïques

Examinez l’état de la boîte de connexion. 

Si elle est cassée ou si elle a fondu, elle doit être immédiatement retirée et remplacée.

À lire aussi : Comment installer un panneau solaire pour camping-car ?

Vérifiez si le panneau est capable de délivrer la tension du Volt (V).

 Pour cela, suivez les étapes suivantes :

  • Mettez hors tension tous les sectionneurs ou disjoncteurs situés sur le panneau. S il n y a pas de dispositif de déconnexion Couvrez le panneau pour recouvrir les cellules, puis débranchez les câbles sur les bornes du régulateur.
  • Assurez-vous que la surface des cellules est correctement exposée à la lumière du soleil.
  • À l’aide d’un testeur parfois appelé voltmètre ou multimètre, testez la tension présente à chaque terminaison du câble du panneau.

Cette tension fluctue en fonction de la lumière du soleil. Elle est appelée « tension en circuit ouvert » (Uoc ou Voc). La valeur maximale de cette tension est généralement indiquée sur l’étiquette à l’arrière du panneau, ou dans la fiche d’information. Il s’agit d’une valeur difficile à atteindre car elle est déterminée en laboratoire ; cependant, en plein soleil, elle doit rester dans les limites de cette valeur.

Vérifiez si le panneau produit le courant requis, mesuré en Ampère (A). 

Cela nécessite un équipement supplémentaire.

Si vous possédez un instrument ou un testeur qui mesure un courant continu suffisamment puissant (10A), voici la procédure à suivre :

  • Mettez hors tension les disjoncteurs ou sectionneurs du panneau. S’il n’y a pas de dispositif de déconnexion, couvrez le panneau pour couvrir les cellules. Ensuite, débranchez les câbles des bornes du régulateur.
  • Assurez-vous que la surface de la cellule est exposée au soleil.

Un testeur, également connu sous le nom d’ampèremètre ou de multimètre, détermine le courant qui circule dans les extrémités du câble du panneau.

Pour déterminer le courant d’un test, le testeur doit être connecté au système. Il est donc nécessaire de changer le connecteur du multimètre.

Le court-circuit, également appelé « courant en circuit ouvert » (Isc), est indiqué sur l’étiquette située sur le côté du panneau ou est imprimé sur la fiche d’information.

A savoir

Lorsque le régulateur se connecte au panneau ainsi qu’à la batterie, l’information indiquée ne sera plus « à vide » mais « en charge » ou sur votre panneau, ou dans la fiche d’information (Umpp) pour indiquer la tension actuelle en charge, ainsi que (Impp) pour indiquer la tension en charge.

Si le système est équipé d’un régulateur doté d’un écran LCD qui affiche le courant et la tension qui sortent du régulateur seront indiqués.

Share this post

Post Comment